Consultable au cabinet dentaire, ce document vise à informer les patients du niveau d’accessibilité du local et des prestations proposées.

 Depuis le 30 septembre, les praticiens ont l’obligation de constituer ce registre et de le tenir à la disposition du public.

Il s’agit d’un outil de communication entre l’établissement et son public. Le RPA est – comme son nom l’indique « public » – et s’adresse donc aux patients du cabinet dentaire, qu’il soit neuf ou installé dans un cadre bâti existant.

Un modèle de RPA spécifique à la profession, à compléter en une quinzaine de minutes.

en savoir plus